Thursday, 14 January 2010

Résumé du plan de Karroubi en 5 points

Résumé du plan de Karroubi en 5 points, traduit de l’original persan par @nchvre

 

 

Mehdi Karroubi a proposé des solutions pour remédier à la crise actuelle dans une lettre ouverte au peuple d’Iran dans laquelle il condamne les actes et la brutalité des sbires bassidj en civil et des forces de police, plus particulièrement lors de l’Ashoura sanglante.

Karroubi a souligné que la solution de la crise actuelle serait trouvée en s’appuyant sur tous les principes de la constitution et que la principale condition était l’indépendance du système judiciaire par rapport à la politique.

Il a ajouté que, si certains pensaient qu’ils pourraient diminuer l’influence de la réforme et ainsi en finir avec la lutte contre les mensonges et la duperie en fermant les journaux réformistes et en arrêtant les personnalités politiques clés de la réforme, ils se trompaient.

Il a rappelé que les menaces et les intimidations non seulement n’affaibliraient pas sa détermination à continuer sur la voie qu’il avait choisie, mais encore renforceraient sa détermination ; se basant sur la confiance qu’il met dans sa voie, il s’était préparé ainsi que sa famille à toute éventualité.

Après avoir exprimé son soutien à Mir Hossein Moussavi, Karroubi a annoncé sa solution en cinq points pour résoudre la crise actuelle :

1.    Les oppresseurs, ceux qui ont commis des crimes après les élections et rendu difficile la vie des gens devraient avouer leurs crimes et demander pardon

2.    Tout écart par rapport à la voie de la révolution devrait être corrigé. La révolution a été pervertie et ces écarts ne peuvent être corrigés que par la reconnaissance des droits et des libertés énoncés dans la constitution.

3.    Eviter la violence. La croyance principale du mouvement Vert, c’est la réforme, une lutte civile et pacifique pour remettre sur les rails le train de la révolution qui a déraillé. Eviter la violence a été et sera le principe principal de la lutte pour la réforme et les droits du peuple.

4.    Enquêter et trouver la cause des évènements récents. Les forces de sécurité et l’autorité judiciaire feraient mieux, au lieu de montrer des procès mis en scène, de recueillir des confessions sous la contrainte et de procéder à des arrestations en masse d’essayer de trouver les racines des événements récents. Si violence il y a eu de la part de certains manifestants (lors de l’Ashoura sanglante), ce n’est que la conséquence de toute la répression et de toutes les violences dont ils ont souffert auparavant.

5.    Mehdi Karroubi annonce qu’il est prêt à débattre avec un représentant du gouvernement pour déterminer qui a dévoyé la révolution et qui est responsable de la répression dont le peuple a souffert , les seuls vrais juges étant le peuple.

via facebook.com

 


Posted via email from Liss's posterous